Dans l’approche de Lovebridge, l’émancipation des familles vulnérables passe par l’engagement que prennent ces familles à réussir un projet de vie, soutenues par des Mauriciens qui s’engagent à partager avec elles dans la durée toutes les étapes de ces projets, et encadrés par les travailleurs sociaux de Lovebridge.
 

Les familles qui y participent nous sont référées par les organismes gouvernementaux qui les suivent, par les autres ONGs et par des Mauriciens qui les connaissent, dans les régions d’interventions où Lovebridge est établi. Elles sont surtout choisies au vu de l’attitude d’engagement et de détermination exprimée, condition essentielle à la réussite de leur projet de vie. Ces projets sont alors construits en tenant compte de la complexité et de la particularité des situations de vie que traversent ces familles.
 

Lorsqu’elles s’y engagent, Lovebridge crée avec elles une cellule d’action qui réunit une famille bénéficiaire, un accompagnateur bénévole et un travailleur social. Au sein de cette cellule, les familles tissent avec les accompagnateurs-bénévoles une relation d’amour et de sécurité qui les maintient dans l’action. Nos travailleurs sociaux, soutenus par des bénévoles, leur apportent des solutions à des situations spécifiques. Ils les relaient aussi vers les ONGs spécialisées et organismes gouvernementaux appropriés.
 

Le travail d’une cellule repose sur six domaines d’intervention qui constituent les piliers du projet de vie de la famille.

Nos domaines d'intervention

  • Gérer un budget
    d’alimentation, adopter de
    bonnes habitudes alimentaires.

  • Chercher un
    emploi,
    se former.

  • Prendre soin
    de la santé
    de la famille.

  • Doter ses enfants
    de connaissances
    solides et durables.

  • Adopter une
    attitude
    responsable.​

  • Avoir accès à un
    logement, construire
    sa sécurité.